Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Peu Sur Moi

  • : Monde Imagin'Air
  • Monde Imagin'Air
  • : Des photos et des mots ou des mots et des photos...un partage au goût de l'émotion de l'imagin'Air
  • Contact

 pour devenir

 

Merci pour vos visites.

En Juillet 2012

 vous avez été

403 visiteurs

à tourner ces pages

et 20983 visiteurs

depuis la création

de ce poétic'blog.

L'imagin'air continue

à produire des mots

qui se fondent

dans l'horizon

 

ceux de tous...

 


   

Ce n’est pas simple
De partir en voyage.
Pas si simple
Quand la destination
Est l'île de la sérénité.
Libres de s'accrocher
Pour un temps à la forme, 
A la couleur d'un nuage,
Perdu dans un aplat de bleu,
Au dessin des collines lointaines,
Pensées aléatoires,
C'est avec des mots
Posés, parfois osés,
Toujours partagés
Que nous donnons un corps 
A notre espérance...
C'est ça..
Le monde Imagin'Air !

 

Dans Le Temps

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 10:02

 

porte.jpg© Tous droits réservés Imagin'Air    

C'est là dans les murmures,

Que je m'arc-boute à l'écriture

Je m’y applique sans fioriture

Comme pour soutenir un mur

Où pour que rien ne se fissure.

Je sais que c'est là, dans l’intériorité

Que le geste réclame la rugosité

Celle de la pierre qui se fait éternité

Où vient se briser la triste fatalité

Pour repartir et finir par s’écraser…

Il faut se défaire des inutiles discordes

Revenir au geste naïf qui s’accorde

L'épurer de ce qui le déborde

Et faire monter dans la miséricorde

Chaque mot au bout de la corde.

Sur la pierre les poser pour en éprouver

L'audace, le sens, la couleur, l’âcreté

C'est le temps du ressac tel un aparté

Où sur la plage  blanche, la rugosité

Donne tournure à l’écriture épurée.

Une ligne sur l'arabesque du vent

Tire profit de chaque affleurement

Dans la constance un défi innocent

 Dans la réviviscence un effacement

Dans la prière l'abandon de l’enfant.

Il y a dans l'amour, les printemps de l’été

Dans la solitude une humanité à sauver

Et dans cette pierre la patience taillée

Où le silence déposé se fait mont de piété.

 

   

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages