Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Peu Sur Moi

  • : Monde Imagin'Air
  • Monde Imagin'Air
  • : Des photos et des mots ou des mots et des photos...un partage au goût de l'émotion de l'imagin'Air
  • Contact

 pour devenir

 

Merci pour vos visites.

En Juillet 2012

 vous avez été

403 visiteurs

à tourner ces pages

et 20983 visiteurs

depuis la création

de ce poétic'blog.

L'imagin'air continue

à produire des mots

qui se fondent

dans l'horizon

 

ceux de tous...

 


   

Ce n’est pas simple
De partir en voyage.
Pas si simple
Quand la destination
Est l'île de la sérénité.
Libres de s'accrocher
Pour un temps à la forme, 
A la couleur d'un nuage,
Perdu dans un aplat de bleu,
Au dessin des collines lointaines,
Pensées aléatoires,
C'est avec des mots
Posés, parfois osés,
Toujours partagés
Que nous donnons un corps 
A notre espérance...
C'est ça..
Le monde Imagin'Air !

 

Dans Le Temps

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 11:11

boudha1.jpg

© Tous droits réservés Imagin'Air

 

Fais tomber le rideau
Et caresse les murmures,
Ecorne les entendements,
Quand la nuit change ta peau
Et donne à ton corps sa parure
Digne des plus beaux apaisements.

Quand la complainte te dévêtit
Dans un mouvement rugissant,
Tu sculptes ton nouveau patronyme,
Libre de choisir la lignée de l’infini
Qui donne de l’espoir au clairvoyant
Et à la vie du sage un droit ultime.

Tel un rhapsode aux mots qui dénotent,
Face au silence écrasant du moribond
Tu persistes à regarder avec ta plume
Et jouer avec les mots des antidotes
Qui éliminent les impuretés du poison
Chargées des affres de l’amertume.

La cité de l’ombre prend des couleurs,
Et la voix du conteur invite le vent,
A disséminer ses paroles légitimes 
Pour que le soir se fasse bienfaiteur
Offrant ainsi l’attendu acquittement
Espéré dans les songes les plus intimes.

Ecoute, poète, le murmure des mots,
Ils sont les éclairs entaillant tes secrets
Exhibant le plus beau des lingots
Et dans l’aurore en guise de reflet
Ton œuvre prend sa nouvelle peau
Et toi dans le poème tu renais...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages